De la Suisse à la Scandinavie par le Rhin

Voyage à vélo de 6 semaines, dont :

  • 3 en Allemagne

  • 1 au Danemark 

  • 2 en Norvège 

Nous avons passé le même nombre de nuit en camping sauvage qu'en camping payant et avons pu utiliser le site Warmshower afin de trouver un hébergement pour nos nuits passées en ville.

Le budget de voyage (hors équipement) a été d'environ 1'500 CHF pour deux.

Nous n'avons eu aucun problème mécanique durant ce voyage. Seules quelques pertes ont été à déclarer. La météo a été de notre côté aussi, puisque nous n'avons eu que 5 jours de grosses pluie sur les 42 au total... Et un peu de vent de face au Danemark, comme on s'y attendait!

Finalement, nous sommes rentré.e.s de ce voyage avec nombre incalculable de souvenirs et une envie de repartir immédiatement sur les routes avec nos fidèles compagnons !

Trucs & Astuces

Voici quelques conseils à propos du trajet qui peuvent être bien utiles avant de se lancer: 

  • Le camping sauvage au Danemark n'est autorisé que dans certaines zones spécifiques. Vous pouvez les trouver sur ce site. Elles sont affichées en gris sur la carte. Vous trouverez aussi les règles à respecter dans ces zones... en danois... Mais il suffit de faire preuve de bon sens et de respect.  

  • Pour tracer notre parcours, nous avons suivi dans les grandes lignes les routes Eurovélos: la 15 jusqu'à Wesel, puis l'Eurovélo 3 jusqu'à Hambourg, et finalement la route 12 jusqu'à Stavanger.  Mais nous avons aussi suivi notre instinct ou notre GPS pour trouver des coins de camping ou des raccourcis à certains détours un peu trop touristiques à notre goût. 

Voyage retour en train

Pour notre retour en Suisse, nous avons choisi de prendre le train, faute de temps. Pour nous, nous avons acheté un billet Interrail Global Pass qui revenait bien moins cher que de prendre des billets uniques pour chaque pays. Mais attention! Selon les trains choisis, il faut réserver votre place. Cela peut se faire soit via votre billet Interrail (site ou application), soir directement sur les sites des compagnies ferroviaires concernées. 

Pour les vélos, c'est une autre histoire... Bien que plus compliqué, ce n'est pas impossible de transporter les vélos dans les trains européens si on s'est suffisamment renseignés avant. En effet, il vous faudra savoir si le transport des vélos est possible dans les trains que vous prenez et à quelle conditions. Voici deux options:

  • Le sac de transport pour vélos: celui-ci vous permettra de rentrer généralement dans les trains sans payer de supplément vélo, mais il faut que le vélo soit suffisamment démonté pour répondre aux normes de tailles des bagages. Autant dire qu'on le fait une fois avant de partir et qu'on le remonte une fois à destination, mais pas entre deux. Cette option signifie aussi que vous devrez porter le vélo + les sacoches durant tous les changements de trains.

  • Prendre vos vélos montés et acheter un billet: en Norvège, les vélos sont plutôt bien acceptés, et des wagons entiers sont prévus pour eux. Facile! Au Danemark et en Allemagne, c'est pareil, les vélos sont les bienvenus. Attention cependant, si vous prenez l'Eurocity de Copenhague à Hamburg! Les vélos ne sont pas du tout acceptés! Il vous faudra alors soit les emballer, soit faire un petit détour, comme nous le montre la vidéo ci-contre de deux cyclotouristes expérimentés. Attention aussi, si de retour en Suisse, vous prenez un Intercity. Les réservations y sont obligatoires d'avril à octobre. 

Bolavelo

En partenariat avec Bolavelo, pour l'organisation de vos voyages à vélo

© 2019 par "Roule & Voyage SNC" créé avec amour

IDE : CHE-330.006.084

aujourd'hui.png
loisirs_logo_pos_transparent.png